SPECTACLES DE LA Cie Zoumba

On ne peut pas énumérer ici tous les spectacles et toutes les pièces déjà produites par Zoumba et la Compagnie. Notre brave metteur en scène a déjà à son actif des dizaines de créations engagées. Ceratines ont même été diffusées à la télévision nationale, d'autres ont fait l'objet de documentaires spéciaux au cinéma. On va donc retenir seulement les productions les plus célébres, celles qui ont déjà effectué pas mal de tournées nationales et internationales, celles qui sont encore fortement demandées, celles qui se distinguent le plus par leur pertinence....

REVE DE FRANCE :

Cette pièce fut jouée en première à l'Institut Français de St-louis et son succés fut aussitôt retentissant. Sa pertinence tient au fai qu'avec un incroyable humour, elle traite autant du phénoméne de l'émigration cladestine (exode des cerveaux africains) que de la femme noire du continent "la femme aux mille bras". Elle rend unhommage appuyé à la poèsie de négritude en opposant finement les styles de Senghor et Césaire.

Rêve de France a déjà été joué 18 fois, à Saint-louis ( Institut Français, Espace Jeunes, Université Gaston Berger...), à Dakar (CCF, Centre culturel Blaise Senghor), en France à Grande Synthe, dans le réseau des Centres culturels français et Alliances Françaises de la sous-région ( Nouakchott, Kaolack, Banjul, Ziguinchor, St-louis)....Elle vient dêtre encore demandée pour le Festival International A SAHEL OUVERT

VITE CLIQUEZ 

 http://rimartculture.over-blog.net/article-reve-de-france-un-spectacle-sur-l-emigration-clandestine-51296926.html

 

Rêve de France au PALAIS DU LITTORALen France (juillet 2009)

 

Interview de " LA VOIX DU NORD" après le spectacle

 

Ici, un large extrait sur la pièce REVE DE FRANCE,

Sélectionné au Fespaco dans la série Documentaire, filmé par le célèbre réalisateur Philippe Lafaix

ou encore cet extrait filmé par le technicien à l'Institut français de Dakar

 

 

2 : "SUPERSTITIONS"

La pièce "Superstitions" n'est plus à proprement parler un One man show de Zoumba, parce que le Djembe, le Tama et le Balafon y ont chacun un rôle intelligent dans le spectacle. Mais l'orchestration des éléments de nos croyances les plus banales nous fait rire tout en nous interpelant  positivement.

SUPERSTITIONS a obtenu un franc succés tant au Maroc qu'au Sénégal, en Gambie et en France. Dans le royaume chérifien, il fut joué en clôture du Festival International des Nuits du Conte, à Béni Mélal.

 


Voici un lien utile vers le site de St-louis pour voir et comprendre cet événement :

http://www.stlsn.com/zoumba201001.php

 

 

un autrelien de ndarinfo pour la pièce SUPERSTITIONS jouée à Banjul

http://www.ndarinfo.com/Culture-Theatre-La-Compagnie-Zoumba-avec-sa-superstition-conquiert-Banjul_a212.html

 

 

 

Et en vidéo un extrait de SUPERSTITIONS, clandestinement filmé par un téléphone portable, lors de la Première à l'Institut Français 

   

 

Septembre 2011.

nous avons joué pour la clôture du camp de vacances des enfants de Darou.


 

 

 

 

 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site